Contact

mardi 24 novembre 2009

Fessée scolaire : Madame M épisode 1

Je suis en CE1, elle est notre institutrice. Le contexte est celui d'une petite école rurale dans les années 70. Il y a bientôt un siècle que les règlements de l'éducation nationale interdise les châtiments corporels, et ils commencent à se faire plutôt rare. Le bonnet d'âne et autres ont disparus aussi depuis quelques années. Mais la fessée est toujours là. Rare. Avec cette jeune personne la fessée est une menace constante, et parfois réellement cuisante et humiliante.

Il ne se passe pas une journée sans que l'un d'entre nous en soit menacé. Mais élégamment, avec le sourire, de façon très naturelle. Je devais retrouver ce même sourire, doublée d’une litanie de menaces, bien plus tard, dans un tout autre lieu, avec un capitaine d’un peloton d’instruction militaire. J’appris par la suite, que ce capitaine était le frère de cette institutrice. Quelle famille.

C’était toujours le même rituel, l’enfant au tableau se prenait pour la moindre peccadille un joli sermon, ajouté de bien des interrogations quand à la fessée, déculottée naturellement qu’il risquait et qui n’allait pas tarder. Je me souviens de la pauvre Corinne, un peu forte, appelée pour un exercice de math au tableau. Hésitante elle fut stimulée par une série de remarques ciblées, dont la plus marquante fut celle relative aux risques encourues par sa généreuse paire de fesses : « ses fesses sont bien grasses, mais une bonne fessée cul nu devrait bien y claquer, tu ne penses pas ? ». Remarque qui eue en effet très stimulant pour cette futur basketteuse.

2 commentaires:

  1. très jolis récit mais aussi blessant pour l'élève concernée

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Related Posts with Thumbnails