Contact

dimanche 1 novembre 2009

La rencontre de deux colères

Ayant eu un frère et une sœur, il me fut donné l'occasion de voir (j'y reviendrais) et de subir nombre de fessées, celle-ci nous étant donné par ma mère ou parfois par mon père, dans une pièce commune. Sur demande de ma mère d'ailleurs. Mon père ayant banni le martinet, étant peu présent, il était peu en initiative quand aux punitions.

Heureusement d'ailleurs, car les rares fois ou il le fut, ce furent pour de bien terribles fessées peu politiquement correctes de nos jours. Toujours est-il que notre maman avait fixé la liste des transgressions et des sanctions. Et les sanctions se résumaient à la fessée, dont elle ne déléguait que rarement l'application.

Je ne fais pas l'apologie de la fessée comme méthode éducative, d'ailleurs dans l'esprit de ma mère la fessée ne l'était pas, mais était juste la punition. Rapide et avec pardon après. Les fessées intervenait pour moi et ma fratie dans une atmosphère d'échec et de colère réciproque.

Ce que résume bien cette illustration, et les sentiments des deux protagonistes. La colère de la rédemption l'emportaient toujours sur la colère de la punition à recevoir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts with Thumbnails